Le fameux « deep tissue massage » MASSAGE TISSU PROFOND.

Le fameux « deep tissue » , beaucoup de gens en parle et le demande, mais peu connaissent réellement ce que c’est. Très fréquemment, les gens demandent un massage de tissu profonds lorsqu’en réalité ce qu’ils veulent dire est un massage avec beaucoup de pression. Encore, ils croient avoir reçu un massage de tissus profonds, lorsqu’en réalité c’était un massage suédois avec forte pression.

Ceci, est en outre pourquoi il est impératif de prendre un moment avec le client avant chaque massage pour connaitre ses besoins et aussi l’éduquer sur les différentes options qui s’offrent à lui et ainsi quel type de massage lui convient le mieux au moment donné.

Le but de mon article est de mieux vous éclairer sur le sujets pour mieux différencier le massage des tissus profonds au massage suédois.

Le massage des tissus profonds est une technique pratiquée généralement sans huile avec une certaine intensité afin de relâcher les tensions les plus profondes. Les mouvements sont exécutés très lentement et en profondeur. Ils sont surtout concentrés sur les muscles et les fascias qui les entourent. Il s’agit d’agripper et d’étirer les tissus au lieu de glisser sur eux. Souvent le client va ressentir « l’effet d’un rouleau compresseur » et parfois des pincements des tissus. Il ne s’agit donc pas de répéter, en plus fort, les mêmes manœuvres qu’en massage suédois.

Essentiellement thérapeutique, le massage des tissus profonds consiste à défaire les adhérences qui existent entre les différentes couches de muscles et de fascias, qui sont à l’origine de douleurs et de restrictions de mobilité.

Contrairement au massage suédois qui requiert une pression écrasant le muscle vers le centre du corps, le massage des tissus profonds ne consiste pas à glisser sur les tissus, mais plutôt à les étirer afin de défaire les adhérences entre les couches musculaires. Cela est principalement la raison pourquoi le massage se fait sans huile ou avec un peu de beurre de karité. Aussi, le « deep tissue » est moins un travail de pouces et de doigts, on utilise plutôt les poings, les avant-bras, les coudes et les jointures.

Les techniques utilisées permettent le travail du muscle dans ses trois dimensions au lieu de simplement l’écraser. Ainsi, le travail de relâchement au niveau des fascia rendu possible, donne plus d’espace au muscle, lui permettant de se relâcher plus aisément.

Contrairement, à plusieurs pensées, le massage des tissu profonds n’est pas forcement douloureux. Par contre, il peut arriver qu’on ressente une gêne pendant le massage aux endroits où il y a de fortes tensions. Peu importe le type de massage, il est important de communiquer avec le thérapeute si on ressent de la douleur et à ce moment là les techniques peuvent être modifiées.

 

 

Pour poursuivre, avec le « deep tissue », Cette technique de réalignement des couches musculaires est surtout recommandée en cas de:

  • baisse de la mobilité des muscles ;
  • lésions attribuables au travail répétitif;
  • problèmes de posture ;
  • douleurs chroniques dues à une blessure ;
  • spasmes et tensions musculaires localisées ;
  • fibromyalgie ;
  • douleurs arthritiques ;

Maintenant, marquons les bienfaits du « deep tissue ». Après le massage, un grand sentiment de légèreté, le massage des tissus profonds favorise la sécrétion d’endorphines, des hormones qui soulagent la douleur et qui procurent aussi un sentiment de bien-être. De plus, il améliore la qualité du sommeil. Plus important, un relâchement des tensions musculaires prolongé.

Finalement, j’espère que cet article vous à éclairé sur le massage des tissus profonds et que vous en savez davantage sur ses indications et ses bienfait. Maintenant, si le massage « deep tissue » n’est pas déjà chose faite, je vous recommande fortement de venir vivre l’expérience.

Intéressé à en savoir plus sur cette formation?

Votre massothérapeute & éducatrice en sante :

Geneviève René
Enseignante au collège Rive Nord  

 

Recevez nos publications

Nous ne partagerons jamais votre courriel.